Pour l'arrosage une règle de base incontournable : il est très difficile de faire mourir un Lithops de soif mais très facile de le tuer par excès d'eau. Cependant, contrairement à ce que l'on lit souvent, les besoins en eau des Lithops sont très variables selon les espèces, aussi bien en terme de quantité que de saison ou de modalité d'arrosage.

Même si des données météo précises sont fournies sous l'onglet "Localiser", une règle d'or reste l'observation régulière des plantes. D'avril à octobre, dès que la plante commence à se rider on peut arroser puis attendre qu'elle soit à nouveau ridée pour recommencer. En hiver pas de vrai arrosage mais des pulvérisations sont recommandées sur les espèces du sud-ouest de l'Afrique du Sud (comptonii, divergens, marmorata, naureeniae, otzeniana, terricolor, villetii, viridis) et de la côte ouest de la Namibie (ruschiorum, optica, francisci, helmutii, hermetica, herrei, geyeri, meyeri) pour simuler les pluies hivernales ou les brouillards côtiers.

Pour ceux qui souhaitent affiner leur arrosage, les images suivantes illustrent les conditions thermiques (minimum hivernal et maximum estival) [en chiffres rouges] et pluviométriques (répartition mensuelle des pluies et des brouillards) [gouttes d'eau ou pulvérisation] pour les 37 espèces de Lithops. Quand des différences notables existent au sein d'une même espèce ou entre une espèce et une de ses variétés, les conditions les plus représentatives sont illustrées.

Attention, les mois indiqués correspondent à l'hémisphère nord pour permettre la transposition de ces données en un calendrier d'arrosage.

Lithops amicorum : climat désertique froid.

climatoAus

Lithops aucampiae : climat semi-aride à hiver froid.

En haut le type avec un climat plus sec (Griquatown), au milieu la forme Kuruman avec un climat plus pluvieux (Kuruman) et en bas la variété koelemanii avec un hiver moins froid (Postmasburg).

climatoAucampiae

Lithops bromfieldii : climat semi-aride à hiver froid.

Le type et les variétés insularis et mennellii supportent un printemps sec (Upington) alors que la variété glaudinae préfère un printemps et un été plus arrosés (Griquatown).

climatoBromfieldii

Lithops coleorum : climat semi-aride à hiver tempéré.

climatoColeorum

Lithops comptonii : climat méditerranéen semi-aride ou humide.

Grosses différences de pluviométrie entre le type très arrosé d'octobre à mars (Ceres) et la variété weberi faiblement arrosée en automne et en hiver (Calvinia).

climatoComptonii

Lithops dinteri : climat désertique chaud.

Le type, la variété brevis et la sous-espèce multipunctata poussent dans les conditions les plus sèches (Warmbad), alors que la sous-espèce frederici préfère des pluies faibles mais étalées d’avril à octobre (Pofadder).

climatoDinteri

Lithops divergens : climat désertique chaud ou à hiver froid.

Le type pousse dans les conditions les plus sèches et les plus chaudes (Vanrhynsdorp), alors que la variété amethystina supporte des températures plus faibles (Loerisfontein). Noter la distribution automnale et hivernale des pluies.

climatoDivergens

Lithops dorotheae : climat désertique chaud.

climatoDorotheae

Lithops francisci : climat désertique à été tempéré.

climatoFrancisci

Lithops fulviceps : climat désertique à hiver froid ou climat désertique chaud.

La variété laevigata connaît des pluies faibles mais étalées d'avril à octobre (Pofadder). Le reste  présente des pluies concentrées en été et en automne (Karasburg ou Upington), la variété lactinea tire profit de températures hivernales plus clémentes (Keetmanshoop).

climatoFulviceps

Lithops gesinae : climat désertique froid ou chaud.

Le type (Maltahöhe) bénéficie de moins de pluie et de températures plus faibles que la variété gesinae (Helmeringhausen).

climatoGesinae

Lithops geyeri : climat désertique à été tempéré.

climatoGeyeri

Lithops gracilidelineata : climat désertique chaud ou à été tempéré.

Le type et la sous-espèce brandbergensis bénéficient de faibles pluies en été et en début d’automne (Usakos) alors que la variété waldroniae se maintient essentiellement grâce à l’humidité apportée par les brouillards (Swakopmund).

climatoGracilidelineata

Lithops hallii : climat désertique ou semi-aride à hiver froid.

Le type bénéficie de pluies comprises entre 240 mm (Prieska) et 320 mm (Hopetown) étalées d’avril à octobre avec des températures hivernales négatives, alors que la variété ochracea connait un climat plus sec mais moins froid en hiver (Upington).

climatoHallii

Lithops helmutii : climat désertique chaud.

climatoHelmutii

Lithops hermetica : climat désertique à été tempéré.

climatoHermetica

Lithops herrei : climat désertique à été tempéré.

climatoHerrei

Lithops hookeri : climat désertique ou semi-aride à hiver froid.

Le type couvre un gradient pluviométrique allant de 200 mm concentrés de juin à septembre (Marydale) à 300 mm étalés d’avril à octobre (Strydenburg). La variété dabneri occupe les biotopes les moins froids et les plus arrosés (Kimberley). Les variétés elephina et marginata supportent des hivers plus froids avec des pluies qui oscillent entre 250 mm (Britstown) et 350 mm (Hopetown). Les variétés lutea et subfenestrata poussent dans des biotopes aussi froids mais plus secs (Groblershoop et Prieska). La variété susannae occupe une situation intermédiaire (Douglas).

climatoHookeri

Lithops julii : climat désertique chaud ou désertique à hiver froid.

Le type et la variété rouxii occupent les zones les plus chaudes avec de faibles pluies concentrées en fin d’été et début d’automne (Warmbad). La sous-espèce fulleri et sa variété brunnea couvrent un gradient un peu plus large avec des hivers plus frais (Kenhardt) et des pluies faibles mais parfois présentes du printemps à l’automne (Pofadder).

climatoJulii

Lithops karasmontana : climat désertique.

Cette espèce pousse dans des conditions très arides, avec des différences de régime thermique : le type chaud en été mais froid en hiver (Grünau), la sous-espèce bella tempéré en été et froid en hiver, et la sous-espèce eberlanzii tempéré en été mais à hiver doux (Lüderitz).

climatoKarasmontana

Lithops lesliei : climat semi-aride à hiver froid ou climat subtropical.

L’espèce couvre une vaste gamme de climats allant du semi-aride à hiver froid (Warrenton) ou à hiver tempéré (Pietersburg) au subtropical humide (Johannesburg) ou à hiver froid (Harrismith).

Le type et les variétés hornii, minor et rubrobrunnea bénéficient de pluies abondantes étalées de mars à novembre avec des températures hivernales froides (Pietersburg) à très froides (Harrismith). La sous-espèce burchellii est cantonnée aux zones les plus sèches avec moins de 350 mm (Douglas) alors que les variétés mariae et venteri occupent une situation intermédiaire autour de 450 mm de pluie (Warrenton).

climatoLesliei

Lithops marmorata : climat désertique chaud.

Le type bénéficie de faibles pluies hivernales (Steinkopf) alors que la variété elisae survit essentiellement grâce aux brouillards de fin d’automne et d’hiver (Vioolsdrif).

climatoMarmorata

Lithops meyeri : climat désertique à été tempéré.

climatoMeyeri

Lithops naureeniae : climat désertique chaud.

climatoNaureeniae

Lithops olivacea : climat désertique chaud.

climatoOlivacea

Lithops optica : climat désertique à été tempéré.

L'espèce survit essentiellement grâce aux brouillards d’automne et d’hiver. C'est aussi la moins résistante au froid.

climatoOptica

Lithops otzeniana : climat désertique à hiver froid.

climatoOtzeniana

Lithops peusotruncatella : climat semi-aride à hiver tempéré ou climat désertique froid.

Le type et les sous-espèces dendritica, groendrayensis et volkii préfèrent les biotopes les plus arrosés (Windhoek) alors que la sous-espèce archerae se contente de pluies concentrées en fin d’été et début d’automne (Maltahöhe).

climatoPseudotruncatella

Lithops ruschiorum : climat désertique à été tempéré.

En haut la variété lineata (Cape Cross), en bas le type (Swakopmund).

climatoRuschiorum

Lithops salicola : climat semi-aride à hiver froid.

L’espèce bénéficie de pluies faibles mais régulières d’avril à novembre et supporte des températures hivernales négatives.

climatoSalicola

Lithops schwantesii : climat désertique chaud ou climat désertique froid.

Le type et la variété rugosa se localisent dans les zones les plus chaudes et les plus arrosées (Helmeringhausen), les variétés marthae et urikosensis dans les parties les plus fraîches et les plus arides (Aus), alors que la sous-espèce gebseri occupe une situation intermédiaire (Maltahöhe).

climatoSchwantesii

Lithops terricolor : climat désertique froid ou climat semi-aride à hiver tempéré.

L’espèce occupe un vaste territoire aux conditions climatiques variées. Dans la partie nord (entre Beaufort West et Aberdeen) elle bénéficie de pluies faibles mais régulières d’avril à novembre comme au sud-ouest (Steytlerville). Par contre au sud et au sud-est, elle supporte des conditions beaucoup plus arides et plus froides (Prince Albert et Laingsburg).

climatoTerricolor

Lithops vallis-mariae : climat désertique à hiver froid ou climat désertique chaud.

L’espèce occupe un vaste triangle plus froid en hiver et plus arrosé au nord (Mariental) mais plus aride et aux hivers plus doux au sud-est (Berseba).

climatoVallisMariae

Lithops verruculosa : climat désertique à hiver froid.

climatoVerruculosa

Lithops villetii : climat désertique chaud.

Le type (Loerisfontein) et la variété deboeri (Gamoep) bénéficient de pluies étalées sur l’automne et l’hiver, alors que la variété kennedyi reçoit des précipitations d’avril à octobre (Pofadder).

climatoVilletii

Lithops viridis : climat désertique à hiver froid.

climatoViridis

Lithops werneri : climat désertique chaud.

climatoWerneri

compteur.js.php?url=cReEPNjFsPY%3D&df=Q1